JDD DU 3 FÉVRIER 2019

A la sourceSource d’autosatisfaction

– Quelle réussite, ce lancement de l’impôt à la source! Il n’y a presque pas de bug.
– Ça représente quand même une grosse surcharge de travail pour les agents des centres des impôts. Ils sont harcelés de questions de contribuables qui ne comprennent rien. Ils ont même prévu de se mettre en grève.
– Il va y avoir une petite phase d’adaptation mais selon les premières remontées que nous avons, pour l’instant, sur le terrain, ça se passe plutôt bien.
– Pour l’instant…

Source d’incompréhension

– Madame, je ne comprends rien. Ça veut dire quoi, taux personnalisé?
– Le taux personnalisé, c’est quand le même taux est appliqué à tous les membres du foyer. Ce taux a été calculé en fonction de votre déclaration 2018 sur les revenus 2017.
– Mais c’est quoi la différence entre le taux individualisé et le taux personnalisé?
– Le taux individualisé, ça permet aux couples de répartir la charge de leur impôt. Chaque membre du couple a un taux différent en fonction de ses revenus.
– Moi je vis seule.
– Sinon vous pouvez opter pour le taux neutre ou non personnalisé. C’est si vous avez des revenus annexes à votre salaire et que vous ne souhaitez pas que votre employeur ait connaissance du taux retenu par l’administration.
– Oh là là, c’est compliqué! J’hésite…
– Pas besoin d’hésiter, on a décidé pour vous. Le taux retenu par l’administration fiscale vous a été communiqué via l’avis d’imposition que vous avez reçu au mois de juillet.
– Je ne peux plus changer?
– Vous pouvez nous avertir de changements survenus dans votre situation personnelle, et l’administration décidera si elle modifie ou pas votre taux d’imposition. Pour cela, il suffit de vous rendre dans votre espace personnel sur le site Impots.gouv.fr, rubrique « Gérer mon prélèvement à la source ».
– Mais pour changer mon taux d’imposition, je fais comment?
– Vous ne pouvez pas changer votre taux d’imposition, madame, c’est pas à la carte, non plus! Si vous voulez payer moins, il faut gagner moins.
– Bon. Je ne suis pas sûre d’avoir tout compris, mais merci.
– Vous savez, avec les impôts, il n’y a rien à comprendre, madame, il faut juste payer.

Source d’étonnement

– Monsieur, « nuit blanche », je sais ce que c’est, mais « année blanche », c’est quoi?
– En 2018, vous avez payé des impôts sur vos revenus de 2017, d’accord?
– Ouais.
– En 2019, an I du prélèvement à la source, on va vous prélever des impôts sur vos revenus de 2019, donc 2018 est une année blanche.
– C’est compliqué, la simplification. Alors en fait, je ne vais pas payer d’impôt sur l’année 2018?
– Voilà! Sauf si vous avez perçu des revenus exceptionnels ou différés en 2018, votre impôt 2018 sera effacé par un crédit d’impôt spécifique appelé CIMR (crédit d’impôt pour la modernisation du recouvrement)…
– Vous allez me filer du blé? Sérieux? Quand?
– On va vous verser de l’argent dans un premier temps, effectivement ; mais, ne vous inquiétez pas, on va très vite vous le reprendre par la suite.
– Ça m’étonnait, aussi.

 

X