JDD DU 11 NOVEMBRE 2018

Un vrai bonheur, cette itinérance mémorielle!Lundi 5 novembre

Cette expression, « itinérance mémorielle », c’est so chic et tellement plus moderne que « cérémonies de commémoration ». Pendant une semaine, je vais célébrer le centenaire de 14-18 et en même temps visiter quelques entreprises, expliquer que l’Europe est une chose merveilleuse, bref, aider les Français à se souvenir de leur passé tout en préparant mon avenir : les élections européennes.

Mardi 6 novembre

Certains Français semblent ne pas avoir encore constaté les bienfaits de ma politique sur leur pouvoir d’achat. J’essaie pourtant de me mettre à leur niveau avec des formules simples : « Le prix du carburant, c’est pas bibi. » En plus, il fait un froid de dingue dans les cimetières de l’est de la France. Quand je frissonnais devant un monument aux morts, j’ai repensé avec nostalgie à mon job de banquier chez Rothschild : beaucoup plus d’argent, tellement moins de critiques injustes.

Mercredi 7 novembre

Certains ministres tordaient un peu le nez d’être à Charleville-Mézières : Charleville en novembre, c’est moins glamour que Cannes en mai, et en même temps ça montre qu’on est proche des Français. Une retraitée m’a interpellé : « Pourquoi vous nous massacrez? » « Je ne massacre personne, j’ai répondu. Je suis au pouvoir depuis un an et demi, pas depuis trente ans! » J’ai eu une petite phrase légèrement laudative sur Pétain et en même temps j’ai condamné « ses choix funestes ». Tout le monde m’est tombé dessus en critiquant mon enmêmetempisme.

Jeudi 8 novembre

J’ai une petite mine et les traits tirés, mais je l’affirme à qui veut l’entendre : « C’est un vrai bonheur. […] Je capte plein de choses, de messages, d’enseignements dont je ferai mon miel. » C’est vrai que pour l’instant ça pique un peu. Tout cela est la faute des médias, à l’affût de la moindre polémique. Je les ai avertis : « Le pays a besoin d’autre chose que de la boîte à folie dans laquelle vous êtes collectivement installés. »

Vendredi 9 novembre

Je sens que je reprends le dessus! J’ai annoncé une mesure formidable pour lutter contre la hausse des carburants : un permis de conduire moins cher et plus rapide. Grâce à moi, les Français n’auront toujours pas les moyens de se déplacer, mais ils pourront obtenir le permis plus facilement. J’ai ensuite promis d’apporter de l’aide à un homme de 58 ans qui se plaignait de travailler à mi-temps. J’aime bien aider ceux qui me le demandent. Bon, pistonner 9 millions de chômeurs, ça risque d’être un peu compliqué. Si c’était mieux payé, dans une autre vie, j’aimerais bien faire conseiller Pôle emploi.

Samedi 10 novembre

J’avais suggéré de créer une armée européenne pour « nous protéger à l’égard de la Chine, de la Russie et même des Etats-Unis ». Le gros rouquin américain s’est senti insulté. Heureusement, notre rencontre à l’Elysée s’est bien passée. J’énerve les gens, et ensuite je leur explique qu’ils ont mal compris le fond de ma pensée. Brigitte me dit que je ferais mieux d’éviter de les énerver au départ.

Dimanche 11 novembre

Cette itinérance mémorielle m’a épuisé mais je suis heureux, je pense qu’on se souviendra longtemps de cette semaine d’errance mémorable.

X